Un avocat jugé pour ses trop libres propos sur le twitter chinois

Ce procès est le premier d’une série opposant deux visions du role de l’avocat en Chine. La justice n’étant pas séparée de l’exécutif, le juge nommé par le pouvoir se plie aux volontés de la Commission des affaires légales et politiques du Parti. Les jeunes avocats de la génération post Tian AN Men inspirés par leurs ainés ont commencé eux à s’émanciper il y a 15 ans au point d’etre aujourd’hui dénoncés comme des dissidents. Certains ont du quitter la Chine, Cheng Guancheng ou Teng Biao partisan de l’abolition de la peine de mort vivent aux Etats Unis.

avocat jugé avocat jugé

PU Zhiqiang , 50 ans, est resté en Chine pour défendre entre autres les rééduqués par le travail qui cherchaient à obtenir des dédommagements quand le systeme a été aboli . Il a rédigé des centaines de blogs ravageurs sur le twitter chinois . La justice  l’accuse d’incitation à la haine raciale et d’avoir fomenté des troubles. Elle a épluché des centaines de ses blogs pour en retenir sept.  Pu Zhiqiang dit son avocat a  réagi à chaud sur son blog après  l’attentat de la gare de Kunming. Il a considéré que cet attentat terroriste était le résultat de quelque chose, pas la cause.  Qu’il ait fréquenté en privé des gens engagés dans l’éphémère « mouvement des nouveaux citoyens » pour les droits civiques faisait partie de son role d’avocat et lui vaut l’autre accusation d’avoir cherché à « fomenter des troubles » . Il risque jusqu’à huit ans de prison.

 
0
L'auteur

Depuis Pékin, Philippe Reltien couvre l'actualité de la Chine et de sa région.

À lire aussi

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *