Gaza l’impasse

Un peu plus d’un an et demi après une guerre dévastatrice, les conditions de vie dans l’enclave continuent de se dégrader, et L’ONU s’inquiète du risque de radicalisation.

La reconstruction de Gaza est lente. Moins de la moitié des maisons ont étés restaurée ou rebâties. Les habitants ont un accès limité aux services de base comme l’eau et l’électricité. Le chômage touche 44% de la population. Et la moitié des habitants dépend de l’aide alimentaire.

Pour tenter de sortir de cette situation d’impasse, le parti Islamique Hamas au pouvoir depuis 2006 a amorcé des discutions avec le Fatah du président Mahmoud Abbas. Cette démarche politique, même si elle est très incertaine, est le seul horizon qui pointe aujourd’hui dans la bande de Gaza à côté du risque de radicalisation ou de nouveau conflit armé.

      l'impasse à Gaza

 

 
0
L'auteur

À lire aussi

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *