6 mois d’attaques, les fractures plus qu’une intifada

6 mois d’attaques, les fractures plus qu’une intifada

Apres 6 mois d’attaques protéiformes lancées par de jeunes Palestiniens contre des soldats, des policiers et des civils Israéliens, le phénomène révèle sa véritable identité, plus tournée vers la révolte générationnelle que le soulèvement.

 

Sans la marque du conflit

Sans la marque du conflit

L’histoire d’un jeune palestinien qui tente de percer dans la mode. Il est le premier modèle palestinien à avoir été engagé dans une agence de mannequin israélienne. C’est un jeune homme de 17 ans. Il vit quand un quartier de Jérusalem-est la partie annexée. Derrière son choix il y a la fois la volonté de vivre le rêve de la mode mais aussi d’avoir une identité propre, qui ne soit pas rattachée au conflit.

      sans la marque du conflit

 

 

Ultra Pourim

Ultra Pourim

A Jérusalem Pourim est l’une des rares fêtes véritablement joyeuse. Elle est tirée du livre d’Esther. Elle commémore le salut du peuple juif sous l’ancien empire perse.Dans la ville c’est un carnaval.Dans les quartiers ultras orthodoxe c’est un jour ou les interdits sautent. Les hommes en noirs boivent se déguisent et font la fête entre eux.

 

 

Mariage sans dais

Mariage sans dais

En Israel une partie de la societé civile tente de relancer l’idée du mariage civil. Le mariage religieux est un héritage des fondateurs de l’etat. Les tribunaux rabbiniques ont l’exclusivité en matiere de statut personnel. Cette competence est farouchement defendu par les parties politiques qui representent les religieux à la Knesset. C’est un combat perdu d’avance. Mais il a du poids parce qu’aujourd’hui plus d’un demi million d’israeliens sont en marge du système.

      mariage sans dais

Gaza l’impasse

Gaza l’impasse

Un peu plus d’un an et demi après une guerre dévastatrice, les conditions de vie dans l’enclave continuent de se dégrader, et L’ONU s’inquiète du risque de radicalisation.

La reconstruction de Gaza est lente. Moins de la moitié des maisons ont étés restaurée ou rebâties. Les habitants ont un accès limité aux services de base comme l’eau et l’électricité. Le chômage touche 44% de la population. Et la moitié des habitants dépend de l’aide alimentaire.

Pour tenter de sortir de cette situation d’impasse, le parti Islamique Hamas au pouvoir depuis 2006 a amorcé des discutions avec le Fatah du président Mahmoud Abbas. Cette démarche politique, même si elle est très incertaine, est le seul horizon qui pointe aujourd’hui dans la bande de Gaza à côté du risque de radicalisation ou de nouveau conflit armé.

      l'impasse à Gaza

 

L’homme qui a dit « non » en Israel

L’homme qui a dit « non » en Israel

Cet homme est le président de l’association médicale d’Israel. Eté 2015 cette organisation a refusé d’appliquer une toute nouvelle loi votée par le parlement sur l’alimentation forcée des détenus. Cette prise de position lui a valu des menaces et des insultes. Mais le médecin à tenu le cap, et à réussit malgré la loi, à préserver le code éthique de la profession dans la difficile gestion des cas de grève de la faim qui sont nombreux chez les détenus palestiniens.

Version Palestinienne

Version Palestinienne

A Jérusalem la vague d’attaque au couteau et les mesures de répression prises en retour par les autorités Israéliennes ont un impact fort sur les familles Palestiniennes. Dans certains quartiers du secteur-est annexé par Israel, les mesures de contrôle draconien sont vécut comme une humiliation supplémentaire. Cette nouvelle forme d’action, des attaques contre les Israéliens, menées principalement par des jeunes de Jérusalem-est, inspirent de jeunes Palestiniens et crée chez certains parents un sentiment d’impuissance.

Ici Jérusalem

Ici Jérusalem

Bienvenue sur ce blog de Radio France, celui de Etienne Monin, envoyé spécial permanent à Jérusalem, où il couvre l’actualité en Israël et dans les Territoires palestiniens.