Bienvenue chez Auguste ! par Anaïs Feuga

En Italie, et particulièrement à Rome, l’histoire prend de la hauteur. Cette année, la capitale italienne célèbre les 2000 ans de la mort de l’empereur Auguste.

Auguste avait fait établir son complexe résidentiel sur le Palatin, au plus près possible de là où s’étaient installés Romulus et Remus, recueillis par la louve. L’empereur, dont la pax romana qualifia son règne, marqua l’histoire de Rome. Depuis octobre, la maison d’Auguste, et celle de son épouse, Livia, sont ouvertes au public, restaurées, de nouvelles salles sont visibles. On découvre des fresques magnifiques, comme celle de la « salle des pommes de pin ». Sur les murs, sont dessinés avec beaucoup de délicatesse des montants en bois, auxquels sont accrochés des guirlandes de feuilles de pin; un voile clair que soulève une légère brise est tendu entre ces poteaux de bois sombre, au loin, derrière, on distingue les constructions d’un portique. Plus loin, le visiteur pénètre pour la première fois depuis des années  dans la villa de Livia. Un atrium rectangulaire sur lequel s’ouvrent quatre pièces au sol recouvert de mosaïques et aux parois peintes. Des peintures au moins aussi belles que celles de Pompéi, et parfaitement mises en valeur dans une restauration soignée. Pour une fois, l’Italie n’a pas à rougir de la mise en valeur de son patrimoine.

Visite uniquement sur réservation : +39 0639967700 www.coopculture.it

 
0
L'auteur

À lire aussi

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *