Le Jobs Act de Matteo Renzi

La réforme du Jobs Act bouleverse profondément le marché du travail. Elle instaure le CDI à protection croissante. Le licenciement est facilité, le salarié ne peut plus prétendre à la réintégration, mais touche des indemnités. Cette réforme a créé plus de 600 000 emplois selon Matteo Renzi. Elle s’est accompagnée de fortes incitations fiscales en 2015 et 2016. Ces derniers mois, le Jobs Act ne produit plus autant d’effets.

Le Jobs Act est….

  • Un « flop act » dans un marché du travail toujours plus précaire
  • Une opportunité formidable d’accrocher enfin un CDI
  • Un pas en avant qui ne suffit pas à créer des emplois, sans reprise économique
  • Une réforme enviée par les autres pays, adoptée en tout début d’ère Renzi, impossible à faire passer aujourd’hui

 

Selon… ?

  • la Confindustria, le Medef italien
  • le conseiller économique de Matteo Renzi
  • la CGIL, premier syndicat italien
  • Veronica et Nicoletta

 

La réponse ici :

 

      onpe-blog

 

Dossier pour le magazine de l’économie de France Inter On n’arrête pas l’éco – 26 novembre 2016

 
0
L'auteur

Mathilde IMBERTY 38 ans Correspondante à Rome pour Radio France Ma mission : retranscrire la complexité de l'actualité italienne et les soubresauts de la vie vaticane. Sous l'ère François et Matteo

À lire aussi

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *