Le chiite qui regrette Saddam

Le chiite qui regrette Saddam

Le 9 avril 2003 était pour Kadom Al Jaburi un jour de fête, Saddam Hussein était chassé du pouvoir par une intervention militaire américaine qu’il n’espérait plus. Pour participer à la chute du régime baasiste, ce chiite de Karrada a pris sa lourde masse pour déboulonner la statue de l’ancien président irakien qui trônait place Ferdaous, près de l’hôtel Palestine où séjournaient des journalistes du monde entier.