Le New York Times propose une confédération CHINE HONG KONG TAIWAN

Dans un édito qui va marquer les esprits et tester les bonnes relations, le NYT  suggère à Pékin d’aborder maintenant la question de la souveraineté de sa Région Administrative Spéciale (un pays deux systèmes) , pour ne pas gacher l’avenir. Pour ce journal, il y a déja deux entités culturelles et juridiques bien marquées, et trois avec Taiwan, de quoi penser à une confédération future. « Une Chine deux systemes » toujours puisque ce journal voit la Chine comme un ETAT PARTI   et les deux autres entités comme des ETATS NATIONS. Le risque pour la Chine, si elle s’entiche à imposer ses futurs candidats à l’exécutif, est de créer de l’instabilité, chacun ayant son opinion bien marquée aussi sur ce qu’est la démocratie.  La place financière de Hong Kong ou HSBC domine, a besoin de savoir avant 2047, avant le terme prévu pour l’actuel statut d’autonomie limitée, ce qui se passera avec la fameuse BASIC LAW,  la mini constitution de l’Etat de droit hongkongais.  Cette semaine, le projet de loi inspiré par Pékin pour le scrutin de 2017, sera soumis aux parlementaires locaux. Pékin a besoin de convaincre avant mercredi soir 4 des 17  députés qui font partie de ceux qui s’y opposent pour réunir la majorité des deux tiers qui lui permettrait de dire que grace à elle le suffrage universel, car tout le monde en age de voter pourra participer, sera pour la première fois introduit à Hong Kong. Le choix se porterait alors sur deux ou trois candidats patriotes présélectionnés par 1200 grands électeurs , » patriote » signifiant qu’on ne siffle pas dans les stades comme cela a été fait jeudi dernier l’hymne national chinois.

4 enfants « liushu ertong » de 5 à 13 ans se donnent la mort

La Chine compte plus de 60 millions d’enfants de migrants confiés à de vagues parents dans leurs villages. Deux ans après le décès de 5 enfants intoxiqués au monoxyde de carbone dans une benne à ordures sur la commune de Bijie dans la province centrale de Guizhou, 4 enfants de 5 à 13 ans abandonnés par leurs parents « migrants » sont morts sur le meme territoire  en buvant du pesticide.  Le maire Chen Changxu avait annoncé à l’époque l’ouverture d’un fichier d’enregistrement des enfants « laissés derrière ». Les 3 soeurs et frères du village de Cizhu avaient quitté l’école et vivaient avec le mandat mensuel envoyé au village par leur père avec un grand oncle chargé de les surveillerà distance. C’est lui qui les a découvert inanimés tard dans la nuit de mardi.

Prison à perpétuité pour l’apparatchik Zhou Yongkang

le "tigre" traqué par Xi le « tigre » traqué par Xi

Jugé en secret à Tianjin, l’ancien ministre de la Sécurité est condamné à la réclusion à perpétuité au terme d’une traque qui a fait tomber tout son réseau depuis qu’il a pris sa retraite du Comité Permanent du Bureau Politique en novembre 2012. Il n’y aura pas d’appel. Il était devenu la cible des enqueteurs spéciaux mis en place par Xi Jinping nouveau Secrétaire Général issu du 18ème Congrès marqué par la guerre des clans et le scandale de l’affaire Bo Xilai condamné lui aussi à la prison à vie pour corruption. Zhou Yongkang passait pour etre son mentor.

Suu Kyi reçue par Xi Jinping au Palais du Peuple

 

A protester wears a T-shirt featuring a portrait of Nobel Laureate Aung San Suu Kyi during a candlelight vigil demanding the release of jailed Chinese dissident Liu Xiaobo in Hong Kong November 2, 2010. Myanmar's detained pro-democracy leader, Aung San Suu Kyi, could be released from house arrest next month, Indonesian Foreign Minister Marty Natalegawa said last Thursday.   REUTERS/Bobby Yip   (CHINA - Tags: POLITICS CIVIL UNREST) - RTXU49A A protester wears a T-shirt featuring a portrait of Nobel Laureate Aung San Suu Kyi during a candlelight vigil demanding the release of jailed Chinese dissident Liu Xiaobo in Hong Kong November 2, 2010. Myanmar’s detained pro-democracy leader, Aung San Suu Kyi, could be released from house arrest next month, Indonesian Foreign Minister Marty Natalegawa said last Thursday. REUTERS/Bobby Yip (CHINA – Tags: POLITICS CIVIL UNREST) – RTXU49A

La Chine anticipe un changement de régime en Birmanie et reconnait en la personne de la Chef de l’ opposition une interlocutrice valable sans atendre le résultat des élections législatives de novembre et par dela les divergences connues sur les droits de l’Homme. Avant qu’elle rencontre Xi Jinping au Grand Palais du Peuple, un porte parole officiel a exclu de revenir sur le verdict condamnant Liu Xiao Bo, Prix Nobel de la Paix comme elle, à 11 ans de prison. Le jour de son arrivée à Pékin le 10 juin, la rébellion Kokang à la frontière du Yunnan qu’elle va visiter coté chinois annonçait un cessez le feu unilatéral.

La Chine en Coupe du monde féminine de football.

coupe du monde 2015

coupe du monde 2015


La sélection chinoise débute le tournoi samedi contre le Canada qui reçoit. Elle n’est plus ce qu’elle était aux Jeux d’Atlanta et à la Coupe du monde 1999 ou elle finit sur le podium deuxième à coté des USA mais tous les regards vont se porter sur cette équipe issue d’un bassin de joueuses amateures de 6 à 7000 fédérées avec probablement 10 fois plus de pratiquantes. Le foot féminin ne brasse pas les fortunes du foot masculin en Chine et n’est pas aussi regardé à la tv. On n’oubliera pas que les messieurs ont disputé leur seule et dernière Coupe du monde en 2002, la seule Coupe du Monde disputée en Asie (Corée/japon) ou la Chine n’a pas marqué un seul but. Elles peuvent faire beaucoup mieux au CAnada et aussi aller développer à l’étranger leur formation comme vont le faire bientot au CREPS de Toulouse des centaines de jeunes joueurs chinois et jusqu’à 600 entraineurs.

Tornade sur le Yangzé : plus de 400 croisiéristes disparus

china daily

china daily

L'étoile de l'Orient<br />
submergée: 425 disparus

L’étoile de l’Orient
submergée: 425 disparus


L’Etoile de l’Orient est un bateau de croisière de la Chongqing Oriental shipping Cie, 3 étages avec 457 passagers et membres d’ équipage qui remonte le fleuve de Nankin à Chongqing. Beaucoup de retraités de Nankin et Shanghai se sont offerts ce voyage de 4 jours qui se termine d’ordinaire en beauté par la traversée des Gorges. Le bateau a été construit en 1994, il n’est pas vieux, il compte trois étages de cabines sur le pont. A 21h28 selon son capitaine arreté pour avoir été l’un des premiers à quitter le navire, l’Etoile d’Orient a été retourné par une tornade à Jianli dans la partie encore large du fleuve. Le capitaine a rejoint la berge à la nage avec 6 autres membres de l’équipage. Il prétend que son navire n’était pas surchargé et avait assez de gilets de sauvetage pour 500 passagers at qu’il a coulé par l’avant en moins de deux minutes. Des hommes grenouilles ont sorti du bateau 15 rescapés et ouvert une brèche au chalumeau pour atteindre les endroits ou des survivants ont répondu aux coups de marteaux sur la coque donnés par les sauveteurs. La plupart des touristes sont des retraités à qui leurs enfants avaient offert la croisière jusqu’au barrage des Trois Gorges. Le naufrage s’est produit dans une zone large du fleuve ou la force de la tempete a fait dériver le navire sur 3 kilomètres avant qu’il sombre par 15 mètres de fond près de la rive. Aucun SOS n’a été lancé. Une enquete est en cours. Les assureurs ont ouvert une hotline pour les familles des disparus. Ce sera probablement après la catastrophe du ferry Sewol en Corée du Sud l’année dernière

Traite humaine en Asie: les sanglots de Sayyed Karim

les chargeurs sur la plage les chargeurs sur la plage

300 000 rohingyas non recensés par l'UNHCR 300 000 rohingyas non recensés par l’UNHCR


Ce père de 12 enfants habite Shamlapur, un village bangladais à la frontière avec la Birmanie. Le village accueille de nombreux Rohingyas arrivés de Birmanie après les pogroms antimusulmans de 2012. Il pleure la perte de son fils Delouar, 22 ans, parti du village en décembre, contraint de monter ligoté sur un bateau de main d’oeuvre à livrer aux chantiers de construction en Malaisie. Le corps de son fils a été retrouvé à la frontière entre la Thailande et la Malaisie et identifié le 24 mars. Les photos viennent d’arriver par un intermédiaire envoyé au village par une organisation humanitaire de Malaisie.
Paysan au chomage agé de 65 ans, Sayyed Karim s’est ruiné en laissant partir deux fils par la filère clandestine en Malaisie. La migration légale concerne 10 millions de bangladais pour une population de 160 millions. C’est le pays au monde qui exporte le plus sa main d’oeuvre faute d’une offre de travail suffisante localement. Les salaires des travailleurs immigrés font vivre les villages. L’immigration clandestine ne date pas d’hier sur la plage de Cox’s Bazar. Les bateaux de peche ont servi au transport du « bétail humain » sur les caboteurs qui attendaient au large. Le commerce de main d’oeuvre est devenu plus cher en mai quand la Thailande a arreté les premiers passeurs et découvert des fosses communes. Sayyed Karim a vendu ses terres et ses bijoux. Il a versé 3 fois au village devant témoins les sommes exigées par le commerçant bangladais qui a recruté son fils. Le propre fils du commerçant est installé en bout de chaine en Malaisie et connait la demande. Le trafic implique des passeurs thailandais qui battent les détenus concentrés dans des camps en Thailande et les forcent à appeler leurs parents restés au village pour payer des surcouts avant de franchir chaque étape nouvelle pour atteindre la frontière de barbelés malaisienne découpée de nuit. Sayyed Karim dit avoir versé 8000 dollars us. Son fils est mort sur le chemin de la traite alors qu’un ultime coup de fil venait de l’avertir que Delouar était à l’hopital et qu’il fallait payer les soins.Il a payé une quatrième fois. Delouar ne voulait pas rejoindre son frère ainé en situation irrégulière en Malaisie. Il a été kidnappé dit son père qui tente d’intéresser en vain la police locale aux gros poissons qu’il dénonce. Maintenant il tente de faire revenir son fils ainé qui se cache en Malaisie en lui envoyant copie de son passeport bangladais tout neuf.

jeune rescapé de la traite humaine NUUR ALLAM avec son grand pere. Cox's Bazar jeune rescapé de la traite humaine NUUR ALLAM avec son grand pere. Cox’s Bazar

La question des apatrides rohingyas venus de Birmanie : au Bangladesh dans des camps, boat people esclaves en mer.

 

shamlapur rohingyas shamlapur rohingyas

La Birmanie considère que les centaines de milliers de musulmans qui depuis 40 ans ont été chassés de son territoire et sont arrivés au Bangladesh , de l’autre coté de la rivière Naf qui fait frontière, sont tous des bangladais migrants illégaux. Elle les a privé de leur citoyenneté en 1982 et nie leur existence. Le Bangladesh ne les reconnait pas non plus comme les siens mais il les admet sur son territoire selon les époques. Le Haut Commissariat des Nations Unies aux réfugiés a ouvert il y a 24 ans deux camps sur le territoire bangladais à quelques kilomètres de la frontière birmane. Et aujourd’hui 32 000 rohingyas possedent la carte de réfugiés tandis que tous les autres, 300 à 400 000 n’ont rien qui les protége. Pour le Bangladesh qui envisage de déporter sur une ile dans le Nord du Golf du Bengale seulement les réfugiés recensés des deux camps UNHCR va se poser le problème quasiment insoluble de la séparation des familles. Plusieurs générations sont venues de Birmanie, la dernière en 2012, se réfugier de l’autre coté de la rivière pour échapper à la politique de la terre brulée menée par des moines bouddhistes antimusulmans. Il n’y a aucune étanchéité entre les camps de réfugiés et les populations qui s’accumulent dans les bidonvilles derrière les villages bangladais. Seules les familles arrivées avant la partition de l’Inde ont acquis la nationalité bangladaise. Les derniers dépendent des premiers pour l’accès à la nourriture et aux soins disponibles dans les camps. En dehors des camps, la ou se trouve la masse des nouveaux arrivants, seules des ONG courageuses comme MSF et ACF, Muslim Aid et Solidarités, prodiguent de l’aide et se font accuser par le gouvernement d’aimanter les candidats à l’exode.Le prétexte d’un impact négatif sur le tourisme n’est pas recevable, les camps sont assez loin des hotels 5 étoiles de la plage d’Inani et de Cox’s Bazar. Un recensement des réfugiés sera nécessaire avant un quelqconque déplacment de populations par l’Organisation Internationale des Migrations (ONU) qui travaille à Dakha avec la « task force » mise en place par le Premier ministre Madame Sheikh Hassina. Cette migration obligée vers le Nord ne sera pas facile à accepter par les réfugiés si on devait les séparer en deux groupes, ceux qui ont des cartes et les autres. Le fait que le Bangladesh annonce ses intentions juste avant les élections de novembre en Birmanie peut aussi etre interprété comme un signal politique. Cela peut vouloir dire que l’immigration de Birmanie va etre arretée définitivement et que le prochain gouvernement birman devra faire face à ses responsabilités. L’AG de l’ONU en décembre a voté pour l’ttribution aux Rohingyas de la citoyenneté birmane. Il y a 135 minorités reconnues en Birmanie. De son vivant, le Père du Prix Nobel de la Paix Madame Suu Kyi a invité les Rohingyas dans l’Union Birmane. Sa fille ne va certainement pas le nier mais elle est en campagne électorale jusqu’en novembre. En attendant,  » Les Bengalis  » que la Marine Birmane a retrouvé en mer ou les marchands de main d’oeuvre les ont abandonné ne sont pas tous des citoyens du Bangladesh. Ce qui risque d’arriver pour les Boat People, c’est que le Bangladesh refuse de les « rapatrier » chez lui, une autre manière de faire pression sur les Généraux Birmans en civil pour leur dire: « les Rohingyas sont vos ressortissants ».