La France du Royaume-Uni passe à gauche

Un événement politique sans précédent a eu lieu dimanche 6 mai outre-Manche : pour la première fois, les Français du Royaume-Uni ont majoritairement voté à gauche à une élection présidentielle.

Le résultat est tombé ce matin : François Hollande 50,8% ; Nicolas Sarkozy 49,2%. 23.568 suffrages exprimés, soit une participation de 33,4%. C’est peu bien sûr au regard des quelque 400.000 Français vivant au Royaume-Uni, mais, comme expliqué dans un récent billet, une inscription au consulat ne tombe pas sous le sens. Autre précision importante : la forte abstention n’a semble-t-il rien à voir avec un quelconque manque de civisme. Elle peut s’expliquer, au moins en partie, par des raisons pratiques. Les électeurs sont souvent loin de leur bureau de vote, les transports fonctionnent mal au Royaume-Uni (surtout le week-end), et les longues files d’attente, 2h à 3h dans certains cas, sont dissuasives.

Il convient donc de mettre définitivement au placard le cliché du Français établi au Royaume-Uni : un expatrié au revenu élevé, travaillant à la City, vivant à South Kensington (quartier chic de Londres) et votant à droite.

Les résultats du second tour confirment les tendances observées il y a quinze jours.

Au principal centre de vote, à South Kensington, Nicolas Sarkozy recueille 57% des voix, contre 43% pour François Hollande.

Au nouveau centre de Kentish Town, dans le nord de la ville, le socialiste l’emporte avec 60% des suffrages, contre 40% pour le président sortant.

Londres reste à droite : Sarkozy 51,9% ; Hollande 48,1% (sur 22 bureaux de vote). Mais le reste du Royaume-Uni fait basculer le pays à gauche : Sarkozy 38,4% ; Hollande 61,6% (sur 10 bureaux à Belfast, Edimbourg, Glasgow, Aberdeen, Ashford, Liverpool, Chesterfield, Birmingham, Bristol et Leeds).

Vous le savez sans doute, pour la première fois cette année, les Français de l’étranger éliront aux législatives des députés pour les représenter. Le monde a été “découpé” en onze circonscriptions. Le Royaume-Uni est inclus dans la troisième, qui va de l’Irlande aux pays baltes (en jaune sur cette carte).

Dans cette 3ème circonscription, le résultat est là encore favorable à François Hollande qui recueille 53,1% des voix, contre 46,9% à Nicolas Sarkozy. Les trois quarts des électeurs sont établis au Royaume-Uni.

La candidate du PS, Axelle Lemaire, peut donc raisonnablement espérer conquérir cette circonscription face àEmmanuelle Savarit, de l’UMP. Il s’agira vraisemblablement de la bataille la plus indécise des élections législatives à l’étranger.