Les excuses désespérées de Nick Clegg

Les excuses désespérées de Nick Clegg

Nick Clegg est aujourd’hui l’un des hommes politiques les plus détestés du Royaume-Uni. Humilié dans les sondages, le vice-Premier ministre britannique, leader des libéraux-démocrates, navigue à 10% d’opinions favorables.

Il s’est aliéné une grande partie de l’électorat peu après le scrutin de 2010 en approuvant la réforme des frais universitaires. Il avait pourtant promis pendant la campagne que ceux-ci n’augmenteraient pas. Mais Nick Clegg a dû composer avec ses nouveaux alliés conservateurs.

Quand la BBC met sur le grill… son patron!

Quand la BBC met sur le grill… son patron!

Certes, dans l’affaire des seins nus de Kate, les médias britanniques n’ont pas montré leur meilleur visage (voir ici). Mais les journalistes français ont encore beaucoup à apprendre de leurs confrères anglais. En voici aujourd’hui un exemple.

Ce matin, comme chaque jour, réveil au rythme de Radio 4, la radio généraliste de la BBC, une référence dans l’audiovisuel britannique. A 7h40, John Humphrys, l’un des présentateurs vedettes du célèbre Today programme reçoit George Entwistle, le nouveau directeur général de la Beeb entré en fonction lundi¹. Un job ultra-sensible en période d’austérité budgétaire. La BBC doit réduire ses dépenses de 20%.

Kate, la duchesse intouchable

Kate, la duchesse intouchable

Closer a donc publié des photos de Kate, duchesse de Cambridge, seins nus. So what ?

Difficile de se faire l’avocat d’un magazine qui fouille dans les poubelles des people pour vendre du papier, mais franchement, ces clichés volés méritent-ils une telle couverture médiatique en Angleterre ?

La maison à 370 millions d’euros !

La maison à 370 millions d’euros !

C’est probablement la maison la plus chère au monde. Et elle se trouve à Londres. Précisément à Knightsbridge, au sud de Hyde Park, au 2-8a Rutland Gate.

Cette propriété somptueuse compte 28 chambres, 4 piscines, d’immenses et luxueux salons, 3 ascenseurs, 10 places de parking souterrain. Décorations marbre et or. Vitres pare-balles. 5500m2 de surface, presque la taille d’un terrain de football. Son prix ? 300 millions de livres sterling, soit 370 millions d’euros au cours d’aujourd’hui.

Le complot national de Hillsborough

Le complot national de Hillsborough

C’est l’une des pires tragédies de l’histoire du football et l’un des plus gros scandales de l’Angleterre du XXème siècle. Un dossier pourtant méconnu en France.

15 avril 1989 : le stade de Hillsborough, à Sheffield, accueille une demi-finale de Coupe d’Angleterre entre Liverpool et Nottingham Forest. Une bousculade géante va entraîner la mort de 96 personnes.

Games over !

Games over !

L’été olympique est donc terminé en Grande-Bretagne. Aujourd’hui à Londres, une parade de 700 athlètes britanniques, acclamés par près d’un million de personnes survoltées, a mis un point final à six semaines de sport et de fête. Une réussite, que dis-je un triomphe ! “The greatest summer ever”, “Britain’s golden summer”, “The summer of love” : les mots choisis par la presse pour qualifier cet été fastueux.

Le carnet de notes des Jeux olympiques

Le carnet de notes des Jeux olympiques

C’est donc l’heure du bilan. L’heure d’attribuer les bons et les mauvais points. Voici le carnet de notes, subjectif bien sûr, des Jeux olympiques de Londres.

Et si on disait du mal des JO de Londres…

Et si on disait du mal des JO de Londres…

Tous les vieux grognards de l’olympisme vous le diront : ces Jeux de Londres sont exceptionnels. L’organisation est exemplaire. La ferveur populaire n’a pas d’égal dans l’histoire des JO. Les sourires et la gentillesse des 70.000 bénévoles surprennent tous les visiteurs. Mais ce tableau n’est que partiel. Il est temps de briser le mythe de Jeux irréprochables!

“Alors ces JO ça se passe comment ?”

“Alors ces JO ça se passe comment ?”

“Eh bien à vrai dire, plutôt bien” me semble une réponse à la fois juste et concise:-) Quand on couvre les Jeux, il est naturellement difficile de trouver ne serait-ce que cinq minutes pour mettre à jour son blog. Voici donc ici un bref résumé des épisodes précédents assorti de quelques photos prises au gré de pérégrinations olympiques.

La cérémonie d’ouverture fut un triomphe. A la fois universelle et so british. Humour, musique, Histoire, références littéraires, sociales, sportives… Petite polémique malgré tout : un député conservateur, Aidan Burley, a cru bon de qualifier le spectacle de “multicultural crap” (en gros, “conneries multiculturelles”). Un show un peu trop à gauche aux yeux de la droite dure britannique.

La cérémonie d’ouverture en avant-première

La cérémonie d’ouverture en avant-première

Les Jeux olympiques ont commencé. La cérémonie d’ouverture, orchestrée par le cinéaste Danny Boyle, s’est déroulée hier soir à Londres dans un Stade plein… Non, rassurez-vous, la (trop brève) canicule londonienne n’a pas encore consumé tous nos neurones : les JO commencent bien vendredi. Mais 60.000 spectateurs ont assisté hier à la cérémonie d’ouverture des Jeux. Une répétition générale à laquelle étaient invités des volontaires, des soldats, deslocal people, et bien sûr les incontournables sponsors. Seule condition : ne rien révéler du contenu. Ce fut naturellement un échec. Il suffit qu’on dise à quelqu’un de garder un secret pour qu’il le répète aussitôt. Les réseaux sociaux ont donc révélé les premières images du Stade que des milliards de téléspectateurs découvriront vendredi.