Royal baby, les médias sont prêts

Si vous doutez encore de l’intérêt médiatique pour le royal baby, dont la naissance est attendue dans les jours à venir, allez faire un tour devant l’aile Lindo de l’hôpital St Mary, à Londres. C’est là que Kate, duchesse de Cambridge, doit mettre au monde le 43ème monarque d’Angleterre.

L’accouchement est prévu mi-juillet mais les médias du monde entier sont arrivés dés lundi 1er juillet devant l’entrée de la maternité pour y réserver leur place.

Plusieurs espaces sont réservés à la presse. Des dizaines d’escabeaux s’entassent derrière les barrières de sécurité. Pas question de rater la photo ou l’image qui fera le tour du monde.

De quoi a priori dégoûter les journalistes en herbe qui rêvent de grands reportages, mais dans la profession, certains adorent ces attroupements corporatistes. C’est le cas de Zak Hussein, photographe anglais freelance rencontré hier devant St Mary’s. “It’s the biggest job of the year”, dit-il.

Forêt d’escabeaux devant l’aile Lindo de l’hôpital St Mary. © Franck Mathevon / Radio France Forêt d’escabeaux devant l’aile Lindo de l’hôpital St Mary. © Franck Mathevon / Radio France

“La règle c’est “premier arrivé premier servi”. Chacun colle sur le sol des rubans adhésifs pour délimiter son territoire. Mais c’est très concurrentiel. Les gens arrachent les adhésifs. On a tous amené des escabeaux et on les a enchaînés pour être sûr de garder sa place. De toute façon, il y a tellement de monde, il y a une grande part de chance pour avoir LA bonne photo. Mais j’aime ça, c’est marrant.”

Zak a déjà sa photo en tête : “une belle image du couple debout sur les marches avec son bébé, et Kate qui fixe mon objectif avec un grand sourire.”