William et Kate, c’est une fille ! (enfin… peut-être)

La presse britannique, référence universelle ? Plaisanterie. Les journaux de ce mercredi font presque tous leur une sur une non-information. Rien n’a été divulgué, personne n’a eu accès à la moindre source, mais un lapsus royal a conduit tous les quotidiens à annoncer que le prince William et son épouse Kate attendaient une fille.

Les tabloïdes ET les journaux les plus sérieux sont sûrs de leur fait. © DR

Les tabloïdes ET les journaux les plus sérieux sont sûrs de leur fait. © DR

Voici l’histoire.

Hier, William et Kate se rendent à Grimsby, port de pêche du nord-est de l’Angleterre. Comme toujours, des centaines de personnes attendent le couple dans l’espoir d’un salut princier. Au premier rang derrière les barrières de sécurité, une fan audacieuse tend un teddy bear à la future maman tout sourire qui lâche “Thank you, I will take that for my d…” Oups ! My daughter, Kate n’est pas allée aussi loin mais la boulette est commise. Une indiscrète, dénommée Sandra Cook, 67 ans, a tout entendu et s’empresse de livrer son commérage à la presse qui y voit un excellent titre pour les journaux du lendemain.

Il est vrai que l’histoire serait plus belle si le futur héritier était une héritière. Les règles de la succession monarchique viennent d’être modifiées pour que l’aîné du couple, fille ou garçon, puisse accéder au trône. La fin de la primogéniture masculine dans la royauté britannique.

Dans l’attente insoutenable de la naissance, prévue en juillet, le monde entier fera donc sienne la conviction que l’enfant de Kate et William est une fille. Car soyez certains que cette non-information sera reprise absolument partout.

Au final, si c’est un garçon, tant mieux. La presse anglaise annoncera avec enthousiasme une surprise. Et tout le monde aura oublié Sandra Cook, peut-être simplement un peu dure d’oreille. Ah tiens au fait, et si Kate avait voulu dire“Thank you, I will take that for my… dog” !!!